Voici ce qu’est devenu la République Française devant assurer les citoyens de sa Protection !

Peut-on y croire encore ?
Qu’est ce espérons nous pour nos enfants ?



Les Lyonnais se souviennent peut-être de ce drame survenu le 11 novembre 2016. Marin, jeune garçon de 20 ans, avait été lâchement et sauvagement agressé au Centre Commercial de "La Part Dieu" par une racaille de 17 ans. Et qui dit mineur au moment des faits dit punition diminuée de presque moitié. Etudiant en 3e année de droit, bachelier à 17 ans (mention "très bien"), Marin avait été laissé pour mort après s’être interposé pour défendre un couple agressé par "la police de la charia" car ils s'embrassaient en public.

Oui, la "Police de la Charia".

À Lyon.
Vous avez bien lu !

L'agresseur et ses acolytes d'origine maghrébine l'ont suivi jusque dans le bus, où ils l'ont courageusement attaqué de dos en lui explosant le crâne. En état de quasi mort cérébrale, le chirurgien a réussi à le sauver en lui ôtant 1/4 de la boite crânienne pour que l'hématome géant de son cerveau puisse se résorber doucement. Aujourd'hui, Marin recommence à marcher et à parler, mais il devra porter pour le reste de ses jours, un casque protégeant son cerveau désormais à nu. Il restera handicapé à vie, avec des pertes de mémoire irréparables.



EN AVEZ-VOUS ENTENDU PARLER ?
Non, bien sûr ! Aucune visite de "quelqu'un d'influent et connu"... En France, on ne défend pas les honnêtes gens ! Les médias sont très discrets, évidemment : les auteurs des faits sont des musulmans d'origine arabe. Hollande n'est pas venu à son chevet pour le réconforter et l' assurer de sa compassion, comme il l'a fait pour le sinistre Théo, racaille de banlieue qui a extorqué 678.000 € en détournement de subventions et aides sociales. Il n'y a pas eu de manifestations ou de quelconque soutien des "people" : pas de Balasko, pas de Bruel, pas d'Omar Sy..

Marin, est blanc, français de souche, bon élève, gentil fils, honnête et courageux. Qu'il soit massacré par des délinquants salafistes, en France en 2016, est sans intérêt électoral. Sa mère a annoncé la création de l'association "La Tête Haute", pour les graves traumatisés crâniens et pour rappeler que les Français ne baisseraient pas la tête face aux crimes et exactions salafistes.

Le procès est prévu en mai 2018.
Merci à tous de diffuser largement cette information pour que dans 4 mois, ce procès ne se déroule pas dans la discrétion feutrée des prétoires et la complicité bienveillante de l'appareil judiciaire et des médias aux ordres