Zemmour condamné : les 250 du « Manifeste » vont-ils sortir de leur lâche silence ?

On laissera de côté le titre du Point qui, en bon dhimmi et suce-babouche ose titrer : Eric Zemmour condamné en appel pour des propos islamophobes.

L’islamophobie n’est pas dans le code pénal, l’islamophobie n’est pas un délit, l’islam est une doctrine et non une personne. Et Le Point n’a pas d’excuses puisque les juges d’Eric Zemmour ont clairement parlé de « propos anti-musulmans ». Mais il faut faire plaisir au CCIF et à Marwan Muhammad, que voulez-vous…

Eric Zemmour est donc condamné à 5000 euros d’amende pour avoir dit, en 2016, dans C à vous que la France vivait « depuis trente ans une invasion » et que « dans les innombrables banlieues françaises où de nombreuses jeunes filles sont voilées » se jouait une « lutte pour islamiser un territoire », « un djihad ».

La cour d’appel a estimé que ces deux passages « visaient les musulmans dans leur globalité et constituaient une exhortation implicite à la discrimination », a expliqué la présidente à l’audience. Cette condamnation du polémiste est une condamnation à mort pour tous les Français. Il est interdit de remarquer que le nombre de musulmans augmente dans les banlieues françaises, le nombre de voilées aussi, et que, du coup, il y a forcément, islamisation du territoire, et donc que cela rejoint – quel hasard incroyable ! – les prescriptions coraniques… Interdit. Fini.

On remarquera que pour l’occasion ni les juges ni les parties civiles n’ont fait état de la définition du djihad selon les menteurs officiels ( un effort sur soi)…

Les juges, avant de rendre un verdict aussi inepte, injuste et suicidaire ont-ils eu la curiosité d’aller lire le coran et nos sites, de regarder l’enquête extraordinaire de Zvi Yehezkeli qui montre, preuve à l’appui, que ce qui se passe est un djihad voulu et organisé ?

Que nenni. Et s’ils le faisaient, cela ne changerait rien. Ils veulent plein de petits musulmans à câliner, réconforter, entretenir, histoire de sentir moins seuls face à ces Français votant pour Marine Le Pen. Alors le courageux Eric Zemmour qui a le courage de dire à la télé ce que personne, absolument personne d’autre que lui ne fait doit payer, il doit se taire. Mais les autres, les 250 « courageux » signataires du Manifeste contre l’antisémitisme, que vont-ils faire ?

Se taire lâchement une fois de plus ? Ce sera la tentation du plus grand nombre. Applaudir en disant « bien fait pour lui » ? Nombre d’entre eux l’ont déjà fait, forcément. Nous avions relevé des signatures plus qu’étranges, inquiétantes. Celles d’un Yann Moix, d’un Cazeneuve, d’un Estrosi, d’un BHL, d’un Delanoë, d’un Manuel Valls….

Lui envoyer un courriel privé pour le gronder amicalement et lui demander de prendre exemple sur eux, les tout blancs, bien propres, bien polis, qui font bien attention à ne pas s’exposer à la justice ? C’est vrai, ça, on a quelques centaines d’années pour faire comprendre aux musulmans que leurs textes ne sont pas trop acceptables. Prenons le temps, attendons qu’ils soient juste un peu plus nombreux et majoritaires dans notre pays, et tout ira bien.

Y en aura-t-il pour se sortir les doigts du cul, pour dire haut et fort le scandale, leur désaccord ? Qui ? Combien ? Pour écrire le manifeste des 250 islamophobes ? Pour le signer ? Pour en faire un livre ? Pour défiler sur les plateaux dire leur fait aux juges, aux politiques, aux associations parties civiles, à l’islam ?

Lui envoyer un courriel privé pour le gronder amicalement et lui demander de prendre exemple sur eux, les tout blancs, bien propres, bien polis, qui font bien attention à ne pas s’exposer à la justice ? C’est vrai, ça, on a quelques centaines d’années pour faire comprendre aux musulmans que leurs textes ne sont pas trop acceptables.

Prenons le temps, attendons qu’ils soient juste un peu plus nombreux et majoritaires dans notre pays, et tout ira bien.

Y en aura-t-il pour se sortir les doigts du cul, pour dire haut et fort le scandale, leur désaccord ? Qui ? Combien ? Pour écrire le manifeste des 250 islamophobes ? Pour le signer ? Pour en faire un livre ? Pour défiler sur les plateaux dire leur fait aux juges, aux politiques, aux associations parties civiles, à l’islam ?

S’il est un homme, un vrai, parmi les 250, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais, en assassin qu’il est et demeurera.

Source: Riposte -Christine Tasin-